sourire dent

Tout savoir sur la régénération osseuse

Les tissus parodontaux soutiennent les dents. Ils assurent leur stabilité et leur esthétique. À la longue, ils peuvent être endommagés.

La régénération osseuse est une solution efficace pour garder des belles dents solidement fixées sur la mâchoire. Le chirurgien-dentiste vous offre des soins particuliers pour le succès et le bon déroulement du traitement. Elle a besoin d’un contrôle très rigoureux en cas d’infection bactérienne, si on a recours au traitement pour traiter une perte osseuse à la suite d’une parodontite. Le succès du traitement dépend de la motivation du patient pour les phases préopératoires et postopératoires. Découvrez dans notre article tout ce qu’il faut savoir sur la régénération osseuse.

Qu’est-ce que la régénération osseuse ?

L’os humain possède une capacité de se régénérer. Même s’il a la capacité de se reproduire à l’identique naturellement, vous pouvez recourir aux nombreux moyens pour soutenir et favoriser sa régénération. La régénération osseuse est un traitement permettant de soigner les tissues parodontites. L’objectif est d’obtenir la reconstitution des tissus parodontaux.

Pour se faire, le chirurgien utilise des matériaux de régénération. Des produits naturels sont disponibles pour servir de catalyseur à la reconstitution des tissus parodontaux. Des produits ont des caractéristiques similaires aux tissus humains. L’os en formation a aussi besoin d’un soutien tel qu’un rail de guidage et d’une barrière protectrice pour l’aider à se régénérer. Des matériaux osseux qui possèdent des structures poreuses ou des membranes sont posés sur la zone de traitement.

Les capacités naturelles de l’os à s’autoréparer diminuent. Ainsi, il faut utiliser des produits médicaux pour favoriser ce phénomène. Ils vont servir de support à la reconstitution de l’os.

Ce sont en principe des produits ostéogènes constitués par des cellules ostéo-compétentes pour réparer le tissu osseux. Ils sont en général résorbables par le corps humain par un métabolisme naturel. La durée du processus varie donc en fonction du dispositif choisi. Elle peut prendre quelques mois ou bien quelques années. La durée de résorption doit correspondre à la néoformation osseuse. Sinon le résultat ne sera pas satisfaisant.

Il existe donc de nombreux dispositifs médicaux. Les processus de fabrication sont aussi différents. Un chirurgien-dentiste comme le Dr Antoine Diss offre ainsi des conseils aux patients pour le traitement approprié.

Sujet intéressant quand on parle de régénération osseuse ou de dentiste : les remboursements de votre mutuelle.

Dans certains cas, le chirurgien a recours à un substitut osseux pour soutenir la régénération osseuse. On parle aussi de greffons. On appelle substitut osseux l’ensemble des matériaux de comblements nécessaires pour réparer l’os manquant après un traitement chirurgical, de perte osseuse ou de lésions osseuses.

Le chirurgien se sert de différents types de greffons (morceau d’os). On distingue en principe quatre types de greffons :
– Autogreffe ou greffon autogène : lorsque l’os provient du corps du patient
– Allogreffe ou Greffon allogène : l’os est prélevé sur une autre personne lorsque le greffon autogène est insuffisant.
– Xénogreffe ou greffon xénogène : l’os est prélevé sur une espèce différente.
– Synthétique ou Greffon alloplastique : le morceau d’os est fabriqué à base de produits artificiels comme le polymère ou céramique.

Pourquoi procéder à une régénération osseuse ?

En premier lieu, il convient de parler de la perte osseuse. La régénération osseuse est aussi une solution pour surmonter les problèmes de perte osseuse. Plusieurs causes peuvent en être à l’origine. On peut citer l’extraction dentaire, les maladies parodontales et le vieillissement. Après une extraction dentaire, des tissus mous peuvent envahir la place réservée à l’os. Ainsi, la régénération osseuse permet de maintenir le volume osseux dur et aide les tissus à se cicatriser plus rapidement.

Concernant les maladies parodontales, on distingue la gingivite ou la parodontite. Elles entraînent une destruction de la masse osseuse surtout si elles sont mal soignées. En effet, les maladies parodontales peuvent provoquer aussi un abcès ou bien une plaie qui entraîne une destruction de l’os s’ils ne sont pas traités à temps. L’os alvéolaire endommagé ne peut plus maintenir les dents sur la mâchoire. Ainsi, une perte osseuse importante est à l’origine des lésions osseuses. Le traitement de régénération osseuse assure la reconstruction des tissus maxillaires. Les symptômes de la perte osseuse se manifestent à travers un gonflement de la gencive ou une mobilité dentaire. Elle s’explique par le fait que les dents ne sont plus bien ancrées sur la mâchoire.

Les implants dentaires sont aussi des moyens efficaces d’aider la masse osseuse de se régénérer progressivement. Il consiste à poser un implant d’os en verre bioactif à la place de l’os manquant. En effet, l’implant renferme des substances biochimiques qui favorisent aussi la reconstitution de l’os.

Cependant, la régénération osseuse est aussi un moyen de maintenir le volume de l’os et des tissus mous, indispensables pour la pose d’un implant dentaire en cas de paroi osseuse insuffisante. Dans ce cas, la pose de l’implant et le dispositif de régénération osseuse se fait simultanément. Au cas contraire, l’implant dentaire doit attendre la régénération complète de l’os de 3 à 8 mois. La finalité de la régénération osseuse consiste aussi à reconstituer la masse osseuse pour supporter une prothèse dentaire.

On fait appel à la régénération osseuse aussi en cas de manque de masse osseuse au niveau du sinus maxillaire. Ce dernier se trouve au-dessus de la mâchoire supérieure.

Après une extraction de la racine dentaire, on a recours aussi à la régénération dentaire pour restaurer l’os endommagé. En principe, après une extraction dentaire, son logement doit se cicatriser par un ensemble de phénomènes naturels biologiques. L’os alvéolaire autour se résorbe au bout de quelques semaines ou de quelques mois. Toutefois, des problèmes peuvent survenir et requièrent ainsi un traitement par régénération osseuse. Elle permet de soigner le déficit de la paroi osseuse et favorise la cicatrisation de la plaie plus rapidement.

Le vieillissement est aussi à l’origine du manque de la masse osseuse. Chez les personnes âgées, les tissus parodontaux perdent leur densité. Cela va affecter l’os péri apical et entraîner une instabilité des dents. L’absence de substances minérales et la carence en calcium et fluor peuvent en être à l’origine.

Résultats et limites

Le résultat attendu est donc la formation du tissu osseux. La régénération osseuse présente certaines limites. On peut les avancer selon le type de greffon choisi. Concernant l’autogreffe, elle entraîne de nombreuses cellules mortes dans le tissu transplanté.

Elle peut aussi être à l’origine d’abcès ou des douleurs ou même des complications à cause des deux opérations (le prélèvement et la greffe). De plus, le greffon peut être insuffisant. L’allogreffe, quant à elle, ne sert pas à compenser la masse osseuse. Elle sert seulement de guide sur lequel va se reconstituer l’os.

La préservation de la santé de la gencive et de l’os est primordiale parce qu’elle vous épargne des traitements coûteux et compliqués. Selon le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir », pensez à vous habituer à une bonne hygiène bucco-dentaire et traiter à temps les maladies parodontites.