professionnel sante

Avec quels métiers peut-on devenir auto entrepreneur dans la technologie ?

Vous avez envie d’exercer vos talents en auto-entreprise (ou micro-entreprise) ? Bonne nouvelle, la plupart des secteurs d’activités peuvent actuellement bénéficier de ce statut extrêmement avantageux, y compris le domaine de la technologie.

Vous souhaitez vous affirmer en tant qu’auto entrepreneur dans ce secteur précisément ? Voici justement quelques métiers que vous avez la possibilité d’exercer avec un statut de micro entrepreneur en technologie !

Devenez consultant en ingénierie

L’ingénierie est une activité globale d’expertise et d’innovation, qui mobilise plusieurs missions dans la mise en œuvre d’une idée : l’étude préalable d’un projet, sa conception, l’achat de l’équipement nécessaire, la gestion et le contrôle de la fabrication et/ou de l’exploitation du projet, la maintenance.

En tant que consultant en ingénierie, votre statut d’auto entrepreneur vous permettra de mettre vos connaissances pointues au service de professionnels qui souhaitent innover dans un domaine précis, en toute indépendance.

Des sites spécialisés comme espace-autoentrepreneur.com peuvent vous aider à créer facilement votre micro entreprise, pour l’exercice de cette activité de conseil qui connaît un véritable essor a l’heure actuelle. Si vous comptez partager votre expertise en ouvrant votre auto-entreprise d’ingénieur consultant, vous devez garder à l’esprit que le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 72 500 €. Avec le statut de micro ou d’auto entrepreneur, le montant des cotisations sociales à payer est de 22 % de vos revenus, qui peuvent varier de 400 à 700 €/jour de travail facturé, selon l’expérience et le domaine d’activité.

Envisagez une carrière de dépanneur informatique

Vous êtes passionné d’informatique, et vous voulez utiliser votre expertise pour monter votre auto-entreprise ? Le dépannage informatique est un métier totalement compatible avec le statut simplifié de micro entrepreneur ! La réparation des pannes, d’origine logicielle ou mécanique, l’installation de logiciels ou la connexion de périphériques, la mise en place d’une connexion internet, la maintenance et le changement de pièces usées, voilà en substance les missions qui vous incomberont.

Le statut d’auto entrepreneur vous oblige à ne pas dépasser un plafond de chiffre d’affaires de 72 500 €, pour rester en règle. Vous pourrez envisager une rémunération mensuelle allant de 25 à 50 € en moyenne par heure. En tant que dépanneur informatique, le montant des cotisations sociales que vous devrez payer est de 22 % de votre chiffre d’affaires. Il est important de préciser que ce métier vous donne la possibilité de faire une déclaration de Service à la Personne.

En effet, le dépannage informatique, qu’il s’agisse de conseil ou de réparation, fait partie des activités de Service à la Personne. Indépendamment du statut d’auto entrepreneur, le recours aux professionnels de ce type d’activité est encouragé par le gouvernement, et les clients qui les sollicitent peuvent bénéficier de crédits d’impôts allant jusqu’à 50 % de la somme payée. Donner à vos clients la possibilité de bénéficier de ces avantages fiscaux pourrait être une bonne motivation pour les convaincre de faire appel à vous. Ceci est possible en faisant une demande d’agrément simple.

Devenir web désigner auto entrepreneur, c’est possible !

Le métier de web designer est tout à fait compatible avec le statut de micro ou d’auto entrepreneur. En tant que designer web, vous aurez à utiliser des technologies de pointe pour concevoir des pages web, des sites internet et des applications, avec une charte et un environnement graphiques dédiés.

Ici, le plafond de chiffre d’affaires à ne pas excéder est de 72 500 €, la rémunération est d’environ 50 € de l’heure, et le montant des cotisations sociales à payer est de 22 % de l’ensemble des revenus générés.