pigeon

Pigeons nuisibles : des risques de maladies graves

S’adaptant parfaitement en milieu urbain, le pigeon vit à son aise au contact de l’Homme. Il n’hésite pas à s’installer sous les toits, devenant une nuisance pour les occupants du bâtiment. S’il n’est pas pris en charge rapidement, il cause des risques sanitaires importants. Découvrez la nécessité et les moyens possibles pour lutter contre cet envahisseur.

Quand les pigeons deviennent nuisibles

Les pigeons vivent habituellement en groupe. Malheureusement, ces espèces d’oiseaux ont une durée de vie élevée quand elles s’installent dans un milieu favorable à leur croissance. A raison de 3 à 6 pontes annuelles, elles deviennent rapidement envahissantes représentant une véritable nuisance pour les hommes. Lorsqu’ils sont en grand nombre, leurs roucoulements incessants provoquent des nuisances sonores dans l’immeuble.

Leurs déjections souillent la maison et l’extérieur. Elles produisent à la longue une odeur nauséabonde qui gêne les occupants. La mauvaise odeur s’accompagne de problèmes matériels puisque leurs fientes sont corrosives pour le bâtiment. Acides, elles finissent par dégrader la structure de l’immeuble. Elles détériorent les toits, les gouttières, les isolants et risquent de boucher vos canalisations. Les dégâts qu’elles peuvent occasionner entraînent souvent des travaux lourds s’ils ne sont pas pris en charge à temps.

En outre, les salissures laissées par ces animaux attirent souvent d’autres nuisibles comme les rongeurs et certaines espèces d’insectes, ce qui aggrave vos problèmes d’infestation.

Les maladies sont un autre problème causé par ces animaux. Leurs plumes et leurs déjections sont des vecteurs importants d’infections bactériennes. Elles se transmettent généralement par inhalation et par contact avec leurs nids et leurs fientes. Certaines maladies se transmettent par ingestion lorsque les déjections des animaux infectent l’eau que vous buvez, par exemple. Ces nuisibles sont aussi porteurs de parasites comme les poux, les puces et les tiques. Leurs piqûres peuvent causer des problèmes de santé grave

Les maladies transmissibles à l’homme

Comme pour de nombreux volatiles, la salmonellose est une maladie couramment transmise par cette espèce. La bactérie de la salmonella se trouve dans ses fientes. Chez l’Homme, la contamination peut causer une gastro-entérite.

Présentant un mode de transmission identique, l’ornithose entraîne de fortes fièvres chez l’être humain. Dans certains cas, la contamination se fait par contact de la peau avec les plumes que l’animal sème derrière lui.
Boire de l’eau contaminée par leurs excréments peut provoquer la candidose. Il s’agit d’un problème cutané qui se manifeste par des boursouflures et des plaies suintantes dans le creux des coudes, par exemple. Vous souffrirez d’irritations aigues.

L’Escherichia coli ou E-Coli est une autre maladie que vous pouvez contracter à cause de ses animaux. Elle s’attrape habituellement via de l’eau contaminée. Infection, septicémie, maux de ventre en sont les conséquences possibles.

Les insectes présents dans les plumes de l’oiseau peuvent aussi se transmettre à l’homme. Les piqûres de tiques causent la maladie de Lyme.

Dépigeonnage : la solution professionnelle

Le dépigeonnage est soumis à une réglementation stricte. Cette espèce étant protégée, certaines mesures spécifiques sont préconisées pour éradiquer le problème. Confier le traitement à un professionnel vous assure de respecter les lois appliquées pour ce type d’opération. Il tiendra compte du nombre d’individus présents et du style de la maison avant de proposer une solution adaptée.

Pour l’expliquer simplement, le dépigeonnage consiste à éloigner les pigeons durablement et à empêcher leur nidification chez vous ou dans votre immeuble de bureau. Une désinfection des locaux est nécessaire pour empêcher tout risque de maladie. Elle est effectuée par des professionnels, comme l’entreprise Serip par exemple.

Les spécialistes préconisent notamment l’utilisation de pics. Il s’agit de petits picots à poser le long des gouttières et les rebords. Le volatile ne pourra se poser et cherchera automatiquement un autre endroit pour nidifier. Les fils tendus ont une fonction identique. Ils conviennent pour protéger les corniches et les barrières. Bien que peu esthétique s’il est utilisé en façade, les filets anti pigeons sont efficace pour fermer l’accès au balcon ou aux combles de la maison.

Les systèmes électriques sont une alternative simple et pratique pour dissuader l’animal de s’installer. Discret, le répulsif à ultrasons maintient l’oiseau à distance. Cette protection anti oiseaux fonctionne pour différentes espèces selon le modèle que vous avez choisi. Equiper les balcons de câbles électriques est avantageux pour protéger le devant de la maison.

Il est aussi possible d’utiliser des pièges pour capturer l’animal et le relâcher plus tard dans un espace mieux adapté à un volatile. Les professionnels utilisent un appât pour l’attirer dans la cage.

La lutte contre ces animaux consiste en somme à les éloigner de l’immeuble et à mettre en place des mesures préventives pour empêcher qu’ils reviennent. Il est conseillé de confier les traitements contre les nuisibles à un professionnel pour un résultat efficace.