metiers medicaux

Métiers médicaux

Les professions médicales font incontestablement partie des plus difficiles et des plus nobles de la planète. En plus d’exiger un long parcours de formation, ils requièrent de nombreuses qualités personnelles. Découvrez ces métiers passion et les tenues de travail qui y sont associées.

Quels sont les différents métiers médicaux ?

L’univers médical englobe différentes disciplines qui se complètent, dont voici les principales.

Infirmier

Le rôle de l’infirmier est de prodiguer des soins de différentes natures aux patients. Les soins préventifs et palliatifs permettent de stabiliser l’état des patients, tandis que les soins curatifs visent l’amélioration progressive de l’état de santé. L’intervention de l’infirmier est basée sur les directives fournies par le médecin.

C’est en effet ce dernier qui prescrit le traitement adapté à chaque patient, la mission de l’infirmier étant de veiller à l’application du protocole de soin. La polyvalence de ce professionnel de la santé lui permet également de prodiguer des soins d’urgence.

Médecin

Le médecin a pour vocation de déceler les maux dont souffrent ses patients puis de choisir le traitement adéquat. Il élabore ainsi des diagnostics, rédige des prescriptions, effectue des suivis personnalisés qui lui permettent éventuellement d’ajuster le traitement prescrit.

En fonction du cas qui lui est confié, le médecin peut décider d’adresser son patient à un confrère spécialisé. Le médecin se base sur de nombreux facteurs pour pouvoir identifier l’approche la plus pertinente. Il se renseigne sur les antécédents médicaux de chaque patient, s’informe sur les symptômes ressentis, mesure la tension artérielle et la température. Le médecin peut aussi procéder à des palpations et autres formes d’auscultation plus poussées afin d’écarter les risques d’erreur dans son diagnostic.

Pharmacien

La plupart du temps, on s’imagine que le pharmacien vend juste des médicaments sur ou sans prescription médicale. En réalité, cette profession exige de solides connaissances médicales. Le pharmacien doit en effet être capable de proposer des produits médicamenteux en accord avec les symptômes du client.

A cet effet, il doit être en mesure d’établir un premier diagnostic. Selon le cas, le pharmacien peut directement orienter son client vers un médicament ou lui conseiller de demander l’avis d’un médecin.

Ambulancier

La mission principale de l’ambulancier consiste à transporter des personnes blessées et/ou malades vers un centre médical. La prise en charge peut se faire à domicile, sur le lieu de travail du patient, dans des espaces publics… Il est donc indispensable de disposer d’un permis de conduire et de bien connaître les caractéristiques du trafic routier dans la zone d’intervention.

Mais l’ambulancier n’est pas seulement un transporteur. Il a également pour rôle de surveiller l’état de santé du blessé ou du malade qu’il a pris en charge. Cela exige des connaissances en médecine, ce qui lui permet de transmettre un maximum d’informations précises au personnel soignant qui prend la relève.

Aide-soignant

L’aide-soignant s’implique au-delà des soins médicaux. En effet, il se charge de surveiller les patients et de veiller à leur bien-être. Il prodigue également les soins d’hygiène ou offre son assistance en ce sens. L’aide-soignant s’assure que les médicaments soient pris à temps et au bon moment.

Il fait en sorte que le patient dont il a la charge bénéficie de tout le confort nécessaire à l’hôpital comme à domicile. Il peut donc être sollicité pour soulager les patients dans l’accomplissement de différentes tâches courantes. L’aide-soignant intervient principalement auprès des personnes en perte totale ou partielle d’autonomie, que ce soit de manière temporaire ou définitive.

Quelles sont les formations nécessaires pour exercer des métiers médicaux ?

L’accès aux professions paramédicales s’effectue via un concours. Les candidats retenus se forment ensuite sur 1 à 3 ans pour devenir aide-soignant, infirmière…

Les pharmaciens suivent un cursus de 6 ans pour se spécialiser en industrie ou en officine. Ceux qui souhaitent obtenir un diplôme en innovation pharmaceutique, pharmacie hospitalière ou en biologie médicale doivent se former pendant 9 ans.

Les études du médecin généraliste s’étendent sur 9 ans. Il faut ajouter 1 à 2 ans d’études supplémentaires pour obtenir une spécialisation. Un internat de 3 à 5 ans est inclus dans le cursus qui aboutit sur un Diplôme d’Etat de docteur en médecine.

La filière MMOP qui remplace la PACES (Première année commune aux études de santé) permet de s’orienter vers la médecine, la maïeutique, l’odontologie ou la pharmacie.

Les longues années d’études préparent les professionnels de la santé aux situations médicales auxquelles ils pourraient être confrontés. Elles doivent impérativement être complétées par des qualités et aptitudes personnelles qui ne s’acquièrent pas forcément en cours. Il est par exemple indispensable de faire preuve de sang-froid, certains cas peuvent se révéler impressionnants. De la même manière, il est essentiel d’avoir du tact et de disposer d’une certaine aisance relationnelle pour pouvoir mettre les patients en confiance.

En parallèle, les métiers médicaux exigent un équilibre entre fermeté et douceur. La rigueur est bien évidemment nécessaire, tout comme le souci du détail, dans la mesure où les diagnostics établis et les traitements prescrits/administrés exigent une extrême précision.

Quelle est la tenue de travail des métiers médicaux ?

Vous avez sans doute remarqué que les professionnels de la santé portent systématiquement un uniforme. Il ne s’agit pas d’un choix mais d’une véritable nécessité. En effet, les vêtements sont en contact avec les multiples micro-organismes présents dans l’environnement. Il existe donc des risques de contamination.

En ce sens, ces professionnels doivent porter une tenue qui garantit une hygiène parfaite et qui offre une protection adéquate à leurs patients mais également à eux-mêmes. Les tenues professionnelles protègent aussi contre les fluides corporels potentiellement contaminés. Ajoutez à cela que la tenue permet d’identifier le corps médical et de rassurer les patients qui peuvent être auscultés jusque dans les coins les plus intimes de leur anatomie selon les circonstances. Dans tous les cas, il est indispensable que la tenue de travail soit facile d’entretien.

Veste polaire passe-couloir

Il est fréquent que les professionnels de la santé circulent entre des bâtiments différents, les soumettant parfois à des espaces frais, voire froids.

En outre, les horaires et conditions de travail font partie des plus exigeants. Il n’est pas rare qu’un médecin travaille 24 heures d’affilée, qu’une infirmière urgentiste soit appelée à accueillir des blessés graves sous un froid mordant… La veste polaire passe-couloir permet donc aux professionnels du secteur médical de rester au chaud tout en restant libres de leurs mouvements.

Pantalon médical

Si hommes et femmes portent le pantalon médical, c’est avant tout parce qu’il s’agit d’un vêtement extrêmement pratique et confortable. Doté d’une taille élastiquée et éventuellement d’un cordon de serrage, il s’enfile et s’ajuste avec une grande aisance. Les jambes sont efficacement protégées contre les éventuels contacts avec les germes présents dans l’environnement et les fluides corporels.

Blouse médicale

La blouse médicale est principalement portée par les médecins lors des séances de consultations et soins. Le blanc est le choix par excellence pour ce vêtement de travail puisqu’il s’agit de la couleur de l’hygiène.

De plus, le blanc supporte parfaitement les lavages à haute température. Il est ainsi possible de choisir un cycle à 90°C et plus pour l’entretien courant. Vous trouverez de nombreux modèles de blouses médicales sur le site https://www.roidutablier.com. Des coupes cintrées sont disponibles pour les femmes et un large choix de tailles est proposé par les fabricants afin d’assurer le confort des professionnels de la médecine.

Blouse laboratoire

Les travaux en laboratoire exposent à de nombreux risques, en particulier les projections biologiques et chimiques. Il est donc essentiel de porter un vêtement de protection qui recouvre les zones du corps potentiellement exposées.

La blouse de laboratoire doit impérativement être conçue en coton, la matière textile qui offre la meilleure protection contre les risques chimiques. Les manches longues sont également obligatoires. Dans l’idéal, on choisit des blouses compatibles avec les lavages à plus de 90°C.

Blouse pharmacie

Le pharmacien est en contact direct avec ses clients. Le port d’une blouse distinctive lui permet de renvoyer une image professionnelle et rassurante. Il n’y a aucune exigence particulière dans le choix de la matière et de la couleur. En revanche, les préparateurs en pharmacie doivent impérativement se tourner vers des blouses en coton afin de se prémunir contre les risques chimiques.

Tenue ambulancier

La tenue de l’ambulancier n’est pas soumise à des normes spécifiques. Néanmoins, il est important qu’elle se compose d’un pantalon et d’un haut (à manches longues ou courtes), de même qu’un blouson. Le bleu et/ou le blanc sont les couleurs dominantes de la tenue de travail.

Les bandes rétro-réfléchissantes sont vivement conseillées, notamment lors des interventions nocturnes sur les axes passants. La résistance est évidemment un critère de choix à prendre en compte, les conditions d’intervention pouvant être particulièrement rudes. Le confort ne doit pas être négligé.

Chaussures médicales

Les métiers médicaux impliquent de nombreuses heures de travail en station debout mais également de multiples va-et-vient. Il est de ce fait essentiel de porter des chaussures qui garantissent le confort des pieds et préservent le dos contre les douleurs pouvant résulter des conditions de travail exigeantes.

Les sabots sont élaborés dans des matières résistantes, légères et souples qui s’adaptent à la morphologie du pied. Il est par ailleurs indispensable que les chaussures médicales soient munies de semelles antidérapantes et amortissantes. La résistance au choc ne doit pas être prise à la légère. Le blanc est la couleur la plus fréquemment plébiscitée. Il est toutefois possible de vous tourner vers d’autres couleurs.

Les métiers médicaux vont de pair avec des horaires chargés, des sollicitations physiques intenses et des interventions dans des milieux salissants, parfois dénués de confort. Une solide préparation en amont s’impose, ce qui est garanti par les années de formation et les stages pratiques mais aussi par l’amélioration progressive des qualités personnelles. Ajoutez à cela que les tenues de travail spécifiquement adaptées aux professionnels de la santé constituent d’excellents investissements.