Les bienfaits du romarin

Plante originaire du bassin méditerranéen, le romarin est connu pour ses nombreux bienfaits pour la santé (amélioration de la circulation sanguine périphérique, lutte contre les troubles digestifs, effets antimicrobiens et anti-inflammatoires..) Le rosmarinus officinalis possède entre autres des propriétés antimicrobiennes, antimycosiques et anti-inflammatoires. Le rosemary rosmarinus officinalis peut par ailleurs être utilisé sous différentes formes : huile essentielle, tisane, gélule…

Les bienfaits du romarin pour la santé

Les vertus thérapeutiques des feuilles de rosmarinus officinalis extract sont nombreuses, permettant de traiter diverses pathologies telles que les troubles rhumatismaux de la circulation ou encore de prévenir les calculs rénaux ou les troubles digestifs…

  • Le romarin rosmarinus officinalis est efficace contre les troubles digestifs tels que les flatulences, les ballonnements ou les éructations ;
  • La tisane ou l’huile de de romarin est un  traitement externe de dyspepsie efficace puisqu’elle permet de stimuler l’estomac et les sécrétions gastriques ;
  • Le rosmarinus officinalis est aussi connu pour ses effets antimicrobiens et antimycosiques ;
  • L’effet anti-inflammatoire de l’acide rosmarinique et de l’acide carnosique que contiennent les gélules ou les huiles essentielles de romarin permet de soulager des problèmes articulaires ou encore de traiter les problèmes rhumatismaux ou de circulation sanguine ;
  • Le rosemary rosmarinus officinalis est un décongestionnant veineux, favorisant une meilleure circulation sanguine et permettant de soulager les jambes lourdes ;
  • Parmi les bienfaits du romarin figure aussi la réduction des risques de calculs rénaux ;
  • Consommer de l’huile de romarin camphre permet en outre de soulager des maux de tête, ce que l’on retrouve aussi dans les bienfaits du gingembre.

Il existe bien d’autres usages et bienfaits du romarin qui en font d’ailleurs un des produits incontournable en médecine douce.

Les autres bienfaits du romarin

Plante incontournable pour nombre de médecines douces, le romarin officinal possède plusieurs autres propriétés thérapeutiques :

  • Les vertus du romarin sur le foie

L’huile ou la tisane de romarin stimule la vésicule biliaire, ce qui permet d’éviter que le foie ne soit débordé par une surabondance de toxine et d’acide.

  • Le romarin en plante contre l’hypertension

La consommation d’huile ou d’infusion de romarin permet de lutter contre l’hypertension.

  • Les bienfaits de l’extract rosmarinus officinalis sur la peau

Les plantes de romarin contiennent une importante quantité de flavonoïdes, qui leur procurent des propriétés antioxydantes. Les tisanes, gélules ou huiles essentielles au romarin favorisent en outre la cicatrisation des plaies.

  • Pour maigrir

L’amélioration du système digestif faisant partie des bienfaits du romarin, on peut dire que la plante aide à perdre du poids.

  • Pour les cheveux

Les feuilles de romarin séchées comme d’autres formes de la plante possèdent des vertus stimulantes et purifiantes. L’assainissement des cheveux fait ainsi partie de ses bienfaits pour la santé. La réduction de la chute de cheveux ou de l’apparition de pellicules fait aussi partie des effets du rosmarinus officinalis.

Sous quelle forme consommer le romarin ?

Pour bénéficier des propriétés du romarin, on peut le consommer :

  • En infusion ;
  • En décoction (on extrait les principes solubles en faisant bouillir la substance dans de l’eau) ;
  • En gélule ;
  • En huile…

Il est également possible de bénéficier des bienfaits du carnosique acide rosmarinique en consommant le produit sous forme de poudre, de teinture mère ou encore de macérât glycériné.

Les différents types d’effets urologiques connus sont bénéfiques pour la santé. Quelques effets secondaires existent cependant, même s’ils sont rares.

Les effets secondaires

Les nausées sont les effets secondaires les plus connus. D’autres effets indésirables, plus graves, peuvent cependant survenir si la posologie n’est pas respectée. Le dosage recommandé par l’organisme est de 10 à 27 mg de romarin par litre d’eau. Il faudra en outre penser à diluer l’huile de romarin verbénone, que l’on peut utiliser dans l’eau d’un bain ou en massage, à 5 % d’huile d’amande douce. 

Le surdosage de feuilles de romarin peut causer notamment des crises de convulsion, des spasmes, des vomissements, des saignements de l’utérus voire un coma mortel.

Vous aimerez aussi

Champs de lavande

Sommeil : utilisez les plantes pour mieux dormir

Il y a des périodes où il est difficile de trouver le sommeil. Vous comme moi pouvons facilement avoir des difficultés à fermer l’œil, même après avoir maudit à peu près tout et n’importe quoi en...
Plantes médicinales

Le Konjac : une plante aux vertus médicinales

Le Konjac, dont le nom scientifique est amorphophaluskonjac, est un légume qui est originaire de l’Asie du Sud-Est. On retrouve facilement le Konjac dans les forêts du Vietnam, en Chine, en...
therapie breve

Qu’est-ce que la thérapie brève ?

La psychothérapie comportementale n’implique pas systématiquement de longues thérapies qui s’étendent sur des mois, des années, voire un suivi à vie. La thérapie brève qui est exploitée depuis plus...
pissenlit plante vertus drainantes

Petit aperçu du pissenlit, un draineur efficace et naturel

Voici un aperçu du pissenlit. Cette plante à de multiples bienfaits et vertus, notamment pour le drainage. Le pissenlit L’une des plantes naturelles qui sont très efficaces contre la rétention d’eau...