huiles essentielles

Reconnaître une bonne huile essentielle

Les huiles essentielles se trouvent partout, dans les pharmacies, les grandes surfaces, les boutiques de souvenirs, les magasins biologiques… Elles ont de nombreuses vertus, notamment le pouvoir d’apaiser et de soulager.

Quelques gouttes d’huile peuvent aider à la digestion, être utilisées comme antiseptique naturel ou tout simplement purifier l’air de votre intérieur. Mais comment reconnaître une bonne huile afin que celle-ci soit adaptée à des utilisations thérapeutiques ou cosmétiques ?

Se renseigner sur les différents critères de qualité

Toutes les huiles essentielles ne se valent pas. Afin d’utiliser au mieux les essences utilisées, il convient avant tout d’en connaître les qualités. Pour cela, il faut qu’elles répondent aux critères suivants :

1 – La certification botanique : l’appellation de la plante doit préciser le genre, l’espèce, la sous-espèce et le cultivar, afin d’éviter toute confusion.

2 – L’origine géographique : la provenance du produit nous apporte des renseignements essentiels sur l’environnement dans lequel la plante a poussé, et détermine sa composition biochimique.

3 – Le mode de récolte ou de culture : la plante est-elle sauvage ou cultivée ? Est-elle biologique (dans ce cas, le label bio sera affiché) ou non ?

4 – Le stade de développement botanique : suivant le stade de croissance à laquelle la plante a été cueillie, la composition biochimique de l’huile essentielle sera différente.

5 – L’organe distillé (ou expressé pour la famille des citrus) : il faut savoir qu’à chaque organe d’une plante médicinale correspond une composition biochimique unique, la feuille n’aura ainsi pas la même propriété que l’écorce.

6 – Le mode d’extraction : les différents modes utilisés influencent sur la composition de l’huile.

7 – Le chémotype : elle est utilisée pour apporter des précisions sur les molécules particulières et spécifiques présentes dans les huiles essentielles.

Les techniques d’extraction utilisées

Cette technique extrêmement délicate a pour but de capter l’essence du végétal sans toutefois en altérer la qualité. Plusieurs processus sont utilisés pour réaliser de l’huile essentielle :

1 – L’expression est la méthode la plus simple, mais ne peut se faire que sur des zestes de fruits de la famille des citrus. Elle consiste à rompre les poches à essence des zestes frais pour en recueillir l’essence. On parle donc ici d’essence et non d’huile essentielle. On l’utilise pour le citron, la bergamote, l’orange, la mandarine, le pamplemousse, le lime, etc.

2 – La distillation à la vapeur d’eau est utilisée depuis l’Antiquité. La majorité des huiles essentielles sont obtenues par ce processus. Ce procédé utilise la vapeur d’eau pour entraîner les substances aromatiques. Il consiste à faire traverser par de la vapeur d’eau une cuve remplie de plantes aromatiques. La vapeur sous pression s’enrichit d’huile essentielle, passe par un serpentin où elle se refroidit et se condense. Un essentiel recueille l’eau et l’huile à la sortie. L’essence étant plus légère que l’eau, la séparation se fait naturellement. Sous l’action de l’oxygène, de la température, de l’eau et de la vapeur d’eau, les molécules aromatiques de l’essence se modifient. C’est ainsi que l’on obtient de l’huile essentielle.

Optez pour l’huile essentielle biologique

L’utilisation des huiles essentielles pour leurs propriétés médicinales nécessite que celles-ci soient d’une qualité irréprochable. Seules celles certifiées bio peuvent vous garantir cette charte de qualité.
Elles sont 100 % pures, c’est-à-dire non mélangées avec des huiles de moindre qualité ou de composés de synthèse.

Elles sont également totalement naturelles et non coupées avec d’autres huiles végétales, de l’alcool ou de la térébenthine. Elles sont enfin non peroxydées, non rectifiées, non décolorées, et non reconstituées.

Vérifiez donc que le logo bio soit bien présent sur vos bouteilles, et tenez-vous loin des huiles bon marché!

Certaines précautions sont à prendre concernant l’utilisation d’huiles essentielles :
Seules quelque gouttes d’huile suffisent, respectez donc bien les doses prescrites, ainsi que la fréquence et la durée. Une dose trop importante pourrait causer des effets indésirables.
Les huiles essentielles contiennent des actifs puissants : si les enfants en bas âge et les femmes enceintes peuvent bénéficier de l’action apaisante des huiles, mieux vaut demander l’avis d’un thérapeute avant toute utilisation.

L’huile doit généralement être diluée avant son utilisation, soit avec de l’huile pour une application locale, soit dans du miel ou du sucre en voie orale. Possédant de multiples vertus, les huiles essentielles devraient avoir une place de choix dans votre pharmacie. Alors rendez-vous sur mesproduitsbio.fr.

Tous les principes actifs de la plante sont en effet contenus dans une petite bouteille et permettent de soigner bien des maux. L’aromathérapie s’utilise par voie interne, en inhalation ou usage externe. Assurez-vous bien de n’utiliser que des huiles essentielles biologiques dont vous connaissez les ingrédients et la provenance, et profitez des bienfaits de la nature !