Mangez bio, plantez bio

0 Comment

               Commencer à manger bio… c’est une décision que de plus en plus de ménages décident aujourd’hui de prendre pour s’assurer d’une bonne santé à long terme, mais aussi de rester en forme tout en mangeant des plats succulents. Le bio a une autre saveur ; il faut l’avouer.

               Si vous avez un coin non utilisé dans la cour ou dans votre jardin, moi je vous conseille de le transformer en un coin potager pour cultiver les légumes bios. Vous allez voir, c’est réellement un délice de se retrouver à table avec des légumes et des fruits cueillis dans le potager ; comme avant ! Ne vous en faites pas, mettre en place un potager bio n’est pas plus difficile que cela non plus.

Avoir un sol riche et bien aéré

               La première chose que vous devez faire pour la mise en place d’un potager est une analyse du sol. Cela vous aidera en effet à connaître le type de sol et les légumes que vous allez ainsi pouvoir y planter. Pour ces genres de travaux, je pense que le mieux est de faire appel à un jardinier professionnel pour vous aider, surtout que reconnaître le type de sol n’est pas à la portée de tout le monde.

               Il est ainsi possible d’entreprendre les travaux nécessaires pour amender le sol de votre potager en faisant les choses doucement. Cela vous permettra ainsi d’avoir un sol propice à différents types de légumes que vous souhaiteriez y planter. Amender le sol consiste en effet à corriger la composition de ce dernier, une terre argileuse peut ainsi devenir plus riche et plus accueillante en lui ajoutant du sable de rivière pour la corriger.

drought-780088_1280

               Vous devez aussi prendre le temps de bien travailler la terre afin qu’elle soit bien meuble, débarrassée des mauvaises herbes et des cailloux et autres débris. Après analyse et après l’avoir amendé, je vous conseille d’ajouter un peu d’engrais naturel pour le rendre plus riche et ainsi plus propice à tous les plants que vous allez y mettre. Le compost et le fumier sont de bonnes idées pour enrichir votre sol.

Il faut aussi choisir les semences

               Vous ne devez pas seulement vous limiter à travailler le sol, vous devez aussi prendre le temps de choisir les semences dont vous allez faire usage avec soin. Je vous conseille dans tous les cas de choisir des légumes adaptés à la nature de votre sol avant toute chose, pour éviter des travaux en plus. Les variétés locales sont les plus conseillées dans tous les cas.

               Pour un potager bio, vous devez aussi veiller n’acheter que des semences bios ou encore des plants bio, sinon ce ne sera pas bon pour le BIO.  Il est possible d’en trouver dans toutes les régions normalement. Si jamais vous n’y arrivez pas, ne vous en faites pas, il est possible de nos jours de faire des commandes en ligne chez des producteurs spécialisés avec les labels requis.

Comprendre et appliquer la rotation de culture

               La rotation de culture est une manière de protéger le sol, d’éviter de l’appauvrir quand vous décidez d’y planter quelque chose. Dans l’agriculture bio, il est important de garder en tête qu’il vaut mieux prévenir que guérir, en d’autres termes il faut ménager le sol et ajouter de l’engrais ne suffit pas toujours quand le sol devient stérile.

               La rotation de culture permet ainsi de faire du bien au sol de votre potager. Comment cela se passe pour ce genre de pratique ? C’est assez simple : il ne faut pas planter au même endroit les mêmes légumes deux années de suite. Cela permettra en effet d’éviter d’épuiser les ressources minérales du sol dans un premier lieu, mais ce n’est pas tout non plus.

               En effet, la rotation de culture permet d’éviter la propagation des maladies chez les plantes que vous allez mettre en terre. Cela vous aide aussi à lutter contre la multiplication des insectes nuisibles dans votre potager. Vous évitez par la même occasion que les mauvaises herbes ne prennent place au sol.

Et les plantes compagnes

               C’est quoi les plantes compagnes en faite ? Ce principe concerne surtout l’association de deux plantes dans le même carré, pour planter plus de variétés de légumes, mais aussi et surtout parce que ces dernières se font du bien. Il existe ainsi des associations bénéfiques que vous pouvez faire avec vos légumes, et d’autres qui ne sont pas trop conseillés.

               Je vous conseille par exemple d’associer les légumes suivant puisqu’ils se protègent mutuellement de leurs parasites : les carottes et les oignons, les carottes et les poireaux, la tomate et la ciboulette, les aubergines et les haricots.

               Les légumes à ne pas mettre associés sont aussi nombreux. Il ne faut pas mettre les tomates avec les pommes de terre, les pommes de terre avec les aubergines, la carotte et la menthe et bien d’autres encore. Faites en sorte de vous renseigner sur ce genre de chose avant de les planter. Sachez que vous pouvez aussi associer des fleurs et des légumes dans certains cas.

Prendre soin sans produits chimiques

               Pour prendre soin des plantes dans votre potager, afin qu’ils soient réellement bio, je vous recommande de ne surtout pas faire usage de produits chimiques. Il y a des produits naturels que vous pouvez utiliser sur les plantes ou encore des astuces que vous pouvez appliquer sans souci pour en prendre soin et les soigner quand il faut, comme pour traiter les parasites par exemple.

hands-1838658_1280

               Au lieu d’utiliser des herbicides, vous pouvez aussi avoir utilisé le paillage qui vous apporte de nombreux avantages dans le potager. Cela vous évite en effet d’avoir à arroser le sol plus souvent, car l’humidité est conservée avec le paillage au dessus du sol. Il aide aussi à mieux modérer la température du sol en été comme durant l’hiver. Il faut aussi savoir que le paillage favorise l’activité des micro-organismes qui favorisent le bien-être de votre sol.

               Le paillage protège le sol contre les fortes pluies. Quand vous prenez le temps de bien choisir vos paillis, cela vous permet d’améliorer la qualité de votre sol à long terme. Laissez par exemple les tontes desséchées de gazons dans votre potager. Faites usages de traitements bios pour les plantes s’il n’y a pas de produits ou d’astuces naturels.

Favoriser la biodiversité dans votre potager

               Dans le potager, je vous recommande de faire votre possible afin de faire en sorte que ce dernier se transforme en un milieu vivant dans lequel l’équilibre écologique va pouvoir se mettre en place naturellement. Pour cela, je vous conseille ainsi de mettre en place des lieux d’accueil pour la faune utile.

               Les faunes utiles pour leur part ce sont les oiseaux par exemple qui picorent souvent les parasites sur les plantes, les abeilles pollinisatrices, les bourdons, les guêpes ou encore les papillons, vous en avez besoin. Il faut faire en sorte de les attirer dans votre potager de temps à autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *